×

Zero Single-Use Plastic : Carole Dieschbourg soutient activement IMS Luxembourg

L’ambition est de faire du Luxembourg un pays à l’avant-garde de la lutte contre le plastique à usage unique. La ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, Carole Dieschbourg, soutient activement IMS Luxembourg dans la lutte contre le plastique à usage unique et invite les entreprises à rejoindre le mouvement.

Un défi collectif ambitieux

La protection de l’environnement, la préservation des ressources et la lutte contre les déchets s’inscrivent pleinement dans la politique gouvernementale et le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable travaille actuellement sur la stratégie « Null Offall Lëtzebuerg ». Du côté des entreprises, des signaux positifs sont observés depuis le lancement du manifeste « Zero Single-Use Plastic » d’IMS Luxembourg en septembre dernier. Ils sont désormais 56 dirigeants à s’être engagés à éradiquer les plastiques à usage unique de leurs entreprises d’ici fin 2020.

La question du plastique à usage unique s’impose comme un enjeu majeur de nos sociétés modernes et l’accompagnement des entreprises représente un élément décisif dans la réalisation de cette ambition. C’est pourquoi nous avons choisi de soutenir l’action d’IMS et son programme dédié à la limitation des plastiques à usage unique à travers une convention cadre.

souligne la Ministre Carole Dieschbourg.

Nous devons reconsidérer fondamentalement notre utilisation des plastiques et l’ambition va au-delà de la directive de l’Union européenne adoptée le 21 mai dernier.

Pour faire du Luxembourg un pays à l’avant-garde de la lutte contre le plastique à usage unique, il est indispensable que ce projet soit un défi collectif. IMS Luxembourg accompagne ces entreprises grâce à une méthodologie collaborative. De nombreux groupes de travail ont été organisés autour des thématiques suivantes : la restauration, la bureautique et le ménage, l’évènement et la communication.

Ensemble, les entreprises réfléchissent aux solutions et parviennent à parler d’une même voix pour changer la donne auprès des différentes parties prenantes notamment les fournisseurs qui peuvent ainsi répondre à une demande significative.

La prochaine phase du projet impliquera des discussions et collaborations plus approfondies avec les fournisseurs et des ateliers seront à nouveau organisés à la rentrée.

Grâce à l’engagement de toutes les organisations signataires du manifeste, ce ne sont pas moins de 145 tonnes qui devront être évitées chaque année – à savoir l’équivalent de plus de 2.000 kilomètres de déchets plastiques mis bout à bout.

 

Le projet « Zero Single-Use Plastic » d’IMS Luxembourg est soutenu par le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable en collaboration avec l’Administration de l’environnement, SuperDrecksKëscht et Valorlux.

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.