×

La seconde édition du Hackathon Lux4Good se tiendra les 11 et 12 octobre 2019

L'actu du réseau

En 2018, l'équipe No Date avait planché sur notre sujet "Dashboard Diversité" qui consistait en un outil de pilotage des indicateurs liés à la diversité au sein d'une organisation. Le projet avait remporté le deuxième prix !

Les 11 et 12 octobre 2019 aura lieu la seconde édition du Hackathon Lux4Good : Les technologies du numérique au service des enjeux sociétaux.

Dans un premier temps, l'équipe du Hackathon compile des sujets : répondez à l'appel

Qui peut proposer un sujet ? individuels, ONG, associations, institutions, administrations, start-ups... ainsi que tout autre structure souhaitant tester et validerune simple idée ou mettre à profit les dernières innovations numériques qui les aideront à avoir encore plus d'impact dans leur activité.

Ensuite, plusieurs équipes se réuniront pendant 2 jours, accompagnées par les porteurs des sujets, pour imaginer et réaliser des solutions innovantes en réponse à ces problématiques. Une véritable rencontre entre les "techniciens du numérique" et l'impact social (à quoi sert-il, son évaluation, comment le mettre en oeuvre ?)

Plus d'informations et inscriptions : www.lux4good.org

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.